Prendre rendez-vous au 01 81 80 04 90 ou sur

Menu

07 août 2019

.

Actualités

Les suites opératoires du bodylift inférieur

Le bodylift inférieur est une intervention de chirurgie plastique consistant à retirer, en une seule opération, l’excédent cutané de l’abdomen et du bas du dos. On parle également de dermolipectomie totale circulaire.

Cette intervention est très appréciée dans les suites d’amaigrissement importants, notamment après chirurgie bariatrique. C’est une intervention très exigeante, qui nécessite une technique chirurgicale rigoureuse et le respect de certains éléments en pré opératoire et en post opératoire pour assurer la réussite de l’intervention. En effet, le Bodylift peut potentiellement se grever de nombreuses complications dont il est important de tenter de prévenir la survenue.

Comment se déroule l’hospitalisation après un bodylift inférieur ?

Le bodylift inférieur nécessite entre 3 et 5 nuits d’hospitalisation après l’intervention.

Cette période est nécessaire pour

  • S’assurer de l’absence de saignements de la zone opérée pendant les premiers jours.
  • Évaluer la réaction de votre corps à l’anesthésie et à l’intervention chirurgicale : l’équipe médicale cherchera notamment à évaluer les pertes sanguines au décours de l’intervention du Bodylift et les compenser si besoin.
  • Vous reposer avant votre retour au domicile

Lors de votre hospitalisation, l’équipe médicale et paramédicale répondra à toutes vos questions et préparera avec vous votre retour au domicile dès que possible.

Le bodylift inférieur est-il douloureux ?

La douleur suite à un bodylift est relativement modérée. Durant votre hospitalisation, la douleur sera prévenue systématiquement par l’administration de calmants en fonction de votre douleur. Dès que possible, un relai sera fait par des comprimés afin que vous puissiez poursuivre le traitement après votre sortie de la clinique. Ces calmants soulagent habituellement efficacement la douleur. Bien entendu, un traitement alternatif est toujours prescrit en cas de douleur un peu plus prononcée.

Hormis cette douleur modérée, bien calmée par les calmants prescrits en post opératoire, les patients opérés parlent plutôt de fatigabilité importante et d’inconfort dus à la tension au niveau des cicatrices. Il est important de ne pas faire de mouvements brusques ou entraînant une forte tension au niveau des cicatrices. La reprise des activités quotidiennes devra se faire progressivement et avec attention.

Comment se passe le retour à la maison après un bodylift inférieur et quand dois-je revoir mon chirurgien ?

Une fois de retour à votre domicile, le passage quotidien d’une infirmière sera nécessaire pour des pansements des cicatrices et l’administration de piqûres d’anticoagulants pour la prévention de la phlébite.

Vous pourrez vous doucher tous les jours et laver la cicatrice avant les pansements par l’infirmière.

Il est recommandé de porter des bas de contention pendant 10 jours et une gaine abdominale pendant deux mois au total.

Une prise de sang vous sera demandée 7 jours après votre sortie, pour vérifier la bonne évolution après l’intervention.

Une visite de contrôle est organisée 15 jours après l’intervention.

Y-aura-t-il des points de suture à retirer après un bodylift inférieur ?

Non, des sutures méticuleuses et invisibles avec du fil résorbable permettent d’obtenir des cicatrices fines à terme. Il n’est donc pas nécessaire de retirer des fils après cette intervention.

Comment puis-je prendre soin de ma cicatrice de bodylift inférieur ?

Dès la fin des pansements et l’obtention d’une cicatrisation complète, vous pourrez appliquer une crème adaptée pour la cicatrisation en effectuant un massage de l’ensemble des cicatrices.
Il ne faudra pas exposer vos cicatrices au soleil dans l’année suivant l’intervention.

Enfin, votre chirurgien pourra vous conseiller l’application de pansements siliconés pendant trois mois pour optimiser votre cicatrisation.

Mais le meilleur moyen d’obtenir la plus belle cicatrisation possible en fonction de votre peau reste le traitement de la cicatrice au laser URGOTOUCH pendant l’intervention. Une seule séance est nécessaire.

Pourrai-je porter des charges lourdes après un bodylift inférieur ?

Il est recommandé d’éviter le port de charges lourdes pendant un mois après l’intervention.

Quand pourrai-je me baigner après un bodylift inférieur ?

L’immersion de la cicatrice dans l’eau (bain, piscine, hammam, eau de mer) sera possible dès l’obtention d’une cicatrisation complète, soit habituellement au bout d’un mois. Bien entendu, tout retard de cicatrisation prolongera cette durée.

Quand pourrai-je reprendre le sport après un bodylift inférieur ?

La reprise du sport pourra s’envisager au-delà d’un mois après l’intervention. La reprise doit être progressive et raisonnable.

Quand pourrai-je reconduire après un bodylift inférieur ?

La reprise de la conduite est envisageable à partir d’une semaine pour des trajets courts et indispensables.

Combien de temps de convalescence dois-je prévoir après un bodylift inférieur ?

Il faut compter un mois d’arrêt de travail en moyenne après un bodylift, en l’absence de complications. Ce délai peut être prolongé en cas de retard de cicatrisation.

Comment puis-je préparer au mieux mon intervention de bodylift pour réduire la probabilité de survenue de complications ?

Lors des visites préopératoires, on recherchera la présence de facteurs de risque de complications du bodylift:

  • Le tabac : il vous sera demandé d’arrêter toute consommation de tabac au moins un mois avant l’intervention et au moins jusqu’à l’obtention d’une cicatrisation complète en post opératoire.
  • L’anémie : une prise de sang permettra d’évaluer si vous faites de l’anémie. Si votre taux d’hémoglobine est faible, un traitement par fer vous sera prescrit pour vous préparer à cette intervention.
  • Le diabète : un équilibre parfait de votre diabète est nécessaire avant d’envisager un bodylift inférieur.

La connaissance et la gestion de ces facteurs de risque ainsi que l’expérience du chirurgien diminuent considérablement la survenue de complications.

Quelles sont les complications du bodylift inférieur ?

  • Hématome : un saignement survenant après l’intervention nécessite habituellement une reprise chirurgicale.
  • Retard de cicatrisation
  • Phlébite et embolie pulmonaire
  • Infection du site opératoire

La survenue de complications est toujours possible après toute intervention chirurgicale. Détectée rapidement grâce à la surveillance de l’équipe paramédicale et médicale, et traitée correctement, elle sera rapidement jugulée.

Le Docteur Pachet vous accompagnera dans votre rétablissement par des conseils avant et après l’intervention et sera facilement joignable en cas de besoin.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Laisser un commentaire