Prendre rendez-vous au 07 49 39 39 74 ou sur

Menu

28 août 2020

.

Actualités

Réduction mammaire : existe-t-il une prise en charge par l’assurance maladie ?

Réduction mammaire dr Corinne Pachet

L’hypertrophie mammaire touche beaucoup de femmes. Une poitrine trop généreuse peut causer non seulement des problèmes physiques (douleurs cervicales ou dorsales, problèmes dermatologiques) mais également une gêne sociale (difficultés d’habillement ou de pratique de sports) ou psychologique (complexe).

L’hypertrophie mammaire est systématiquement associée à une chute de la poitrine, ce qui altère l’aspect esthétique des seins.

Si vous souffrez d’une hypertrophie mammaire, une réduction mammaire chirurgicale permet de réduire la taille de votre poitrine et de la remonter.
Une prise en charge par l’assurance maladie est possible sous certaines conditions.

Qu’est- ce qu’une réduction mammaire ?

La réduction mammaire est une des interventions chirurgicales les plus pratiquées par les chirurgiens plasticiens en France, avec un taux très important de satisfaction des patientes.

La réduction mammaire permet d’alléger la poitrine en retirant le surplus de glande mammaire au prix d’une cicatrice.

En fonction de l’importance de l’hypertrophie mammaire, trois types de cicatrices sont envisageables :

  • La cicatrice péri-aréolaire, qui permet de réaliser un round bloc
  • La cicatrice péri-aréolaire associée à une cicatrice verticale
  • La cicatrice en “T” ou en “ancre de marine”, qui est la plus communément utilisée

Les cicatrices de réduction mammaire sont dissimulables dans le soutien-gorge et sont très bien tolérées par les patientes. Ces cicatrices peuvent être améliorées de façon préventive grâce au laser URGOTOUCH utilisé pendant la réduction mammaire.

La réduction mammaire peut-elle être prise en charge par l’assurance maladie ?

Lorsque vous présentez les critères suivants, la réduction mammaire est prise en charge par l’assurance maladie :

  • Hypertrophie mammaire caractérisée et responsable de dorsalgies,
  • Existence un retentissement psychologique,
  • Réduction mammaire prévue en préopératoire d’au moins 300 g par sein opéré.

La réduction mammaire nécessite-t-elle un accord préalable de l’assurance maladie ?

Si les critères de prise en charge de l’hypertrophie mammaire sont réunis, et que le chirurgien fournit bien la preuve que la réduction mammaire a retiré 300 g au minimum par sein, la prise en charge est acquise. Il n’est pas nécessaire de formuler une demande auprès de l’assurance maladie.

Qu’est ce qui est pris en charge par l’assurance maladie pour une réduction mammaire ?

La prise en charge de la réduction mammaire signifie que vous ne payerez pas le séjour à l’hôpital ou en clinique. Elle vous ouvre la possibilité d’un remboursement partiel ou total de certains frais par votre mutuelle en fonction de votre contrat (liste non exhaustive) :

  • Consultations pré et post opératoires avec le chirurgien,
  • Consultation préopératoire avec l’anesthésiste,
  • Honoraires du chirurgien (un devis vous aura été délivré préalablement en consultation)
  • Honoraires de l’anesthésiste (un devis vous aura été délivré préalablement en consultation)
  • Soins infirmiers,
  • Pansements,
  • Médicaments,
  • Mammographie et Bilan sanguin et nécessaires en prévision de l’intervention

Les complications dans les suites d’une réduction mammaire seront également prises en charge.

Enfin, un arrêt maladie de 10 à 15 jours peut être émis par votre chirurgien dans les suites d’une réduction mammaire.

Est- ce que le soutien-gorge de maintien post opératoire est remboursé pour une réduction mammaire ?

Non, le soutien-gorge est entièrement à votre charge.

Quelles sont les démarches pour obtenir un remboursement des frais par la mutuelle pour une réduction mammaire ?

Certains frais peuvent vous être partiellement ou totalement remboursés (chambre seule, chambre VIP, dépassements d’honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, par exemple) en envoyant à votre mutuelle les factures acquittées émises par les praticiens et par la clinique après votre réduction mammaire.

Pour connaitre le montant du remboursement possible par votre mutuelle, vous pouvez envoyer à votre mutuelle le devis qui vous est remis par votre chirurgien à l’issue de la première consultation.

En conclusion

La réduction mammaire est prise en charge lorsque l’hypertrophie mammaire provoque des dorsalgies ou des difficultés psychologiques, et que la réduction prévisible est d’au moins 300g par sein.

La réduction mammaire procure du bien-être et est pratiquée à tout âge si les conditions de santé le permettent. Alors ne vous en privez pas ! Beaucoup de mes patientes regrettent de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Laisser un commentaire