Prendre rendez-vous au 01 81 80 04 90 ou sur

Menu
Le bodylift supérieur du Dr Pachet à Paris 8, chirurgien esthétique

Bodylift supérieur

Le bodylift supérieur est proposé pour traiter dans un même temps des bourrelets du dos et des bourrelets du haut de l’abdomen.

Généralités

Le bodylift supérieur est une intervention chirurgicale essentiellement proposée dans les suites d’un amaigrissement massif par régime ou plus souvent après une chirurgie bariatrique (anneau, sleeve ou bypass gastrique).

En effet, dans ces cas, le surplus de peau est circonférentiel, avec parfois plusieurs niveaux de bourrelets. Chaque niveau de bourrelet est traité par une intervention spécifique. Pour les bourrelets du haut du tronc, le bodylift supérieur permet de retirer, en une seule intervention, l’ensemble du surplus cutané du haut du tronc, allant du dos jusqu’au haut de l’abdomen. Le bodylift supérieur n’a donc pas d’effet sur le surplus cutané inférieur du bas du dos et du bas de l’abdomen, qui nécessite un bodylift inférieur.

Il est parfois possible d’ajouter au bodylift supérieur une intervention visant à améliorer la poitrine : lifting ou réduction mammaire chez la femme, cure de gynécomastie chez l’homme.
Le bodylift supérieur est une intervention de haute technicité, peu pratiquée. Il est important de vous adresser à un chirurgien confirmé pour cette opération.

Quelles sont les indications d’un bodylift supérieur ?

La meilleure indication du bodylift supérieur est l’existence d’un bourrelet cutanéo-graisseux sous mammaire associé à des bourrelets du dos. Dans cette configuration, une liposuccion ne permet pas de résorber le bourrelet car il y a un excédent cutané. Il faut retirer la peau pour pouvoir la retendre.

Le bodylift supérieur concerne aussi bien les hommes que les femmes. Il est possible d’associer un geste opératoire sur la poitrine (réduction ou lifting mammaire chez la femme, cure de gynécomastie chez l’homme).

Comment se déroule la consultation avant un bodylift supérieur ?

Deux consultations au moins sont nécessaires avant l’intervention chirurgicale.

Lors de la première consultation, l’indication du bodylift supérieur est confirmée. Une information complète orale et écrite vous est donnée. Un devis détaillé vous est remis. Enfin, souvent, un bilan sanguin est prescrit pour vérifier votre taux d’hémoglobine afin de prévoir un éventuel traitement par fer si vous avez une anémie.

Après une période minimale de quinze jours de réflexion, il est possible de programmer l’intervention après avoir recueilli votre consentement écrit. Votre bilan sanguin est vérifié. Une supplémentation par fer peut être nécessaire. Des photographies préopératoires sont faites et un vêtement compressif vous est prescrit. Enfin, il vous faudra prendre rendez-vous avec les anesthésistes de la clinique.

Quelles sont les précautions à prendre avant un bodylift supérieur ?

Le poids doit être raisonnable (indice de masse corporel inférieur à 30) et stable pour pouvoir envisager un bodylift supérieur.

Si vous avez subi une intervention de chirurgie bariatrique, il faudra vérifier si vous ne présentez pas des carences en vitamines et en fer, et les traiter le cas échéant.

Si vous êtes fumeur, l’arrêt du tabac est impératif un mois au moins avant la date opératoire.
Il faudra éviter la prise de traitement pouvant fluidifier le sang (aspirine) dans la semaine qui précède l’intervention.

Si vous prenez un traitement anticoagulant, il faudra envisager une substitution de celui-ci par des injections.

Comment se déroule un bodylift supérieur ?

Le bodylift supérieur se déroule sous anesthésie générale.

La durée de l’opération dépend de l’importance du geste technique et peut durer entre trois et cinq heures.

L’exérèse de l’excédent cutané se fait selon un marquage précis qui aura été fait avant l’intervention en position debout.

Des sutures fines sont effectuées avec du fil résorbable. A ce stade il est possible de traiter les cicatrices avec le laser URGOTOUCH pour optimiser la cicatrisation et obtenir la cicatrice la plus fine possible en fonction de la qualité de votre peau.

Une fois l’intervention terminée, un vêtement compressif est mis en place pour aider à la cicatrisation et diminuer le gonflement (œdème) de la zone opérée en post opératoire.

Comment se déroule l’hospitalisation pour un bodylift supérieur ?

Une hospitalisation d’une à trois nuits peut être nécessaire après un bodylift supérieur

Quelles sont les suites opératoires immédiates du bodylift supérieur ?

Un fois rentré au domicile, des soins de cicatrices sont à envisager tous les jours pendant 10 jours. Il est fréquent d’observer une perte de sensibilité transitoire de la zone opérée, créant un toucher “cartonné”. Des calmants seront prescrits pour traiter les douleurs post opératoires.

Il est recommandé de se reposer au moins 15 jours et de ne pas solliciter le dos pendant un mois. La reprise d’une activité sportive peut s’envisager progressivement à partir d’un mois. Des conseils vous seront donné pour aider à la meilleure cicatrisation possible (hydratation, pansement siliconé, protection vis-à-vis du soleil pendant un an).

Quels sont les résultats d’un bodylift supérieur ?

Le bodylift supérieur est le meilleur traitement des bourrelets sous mammaires et du dos. Les résultats sont spectaculaires tant sur le plan de l’amélioration de la silhouette que sur le plan psychologique. Cette intervention apporte du bien-être et de l’assurance en société.
Il est plus aisé pour les femmes de camoufler les cicatrices dans le soutien-gorge. La cicatrice du bodylift supérieur est bien acceptée dans la mesure où elle permet de retrouver une silhouette plus harmonieuse.

Quelles sont les suites opératoires à long terme d’un bodylift supérieur ?

Le résultat définitif du bodylift est évalué à un an, une fois la cicatrisation terminée. La peau à ce stade aura retrouvé de la sensibilité. Elle sera plus souple et le rendu de l’opération sera plus naturel.

Les cicatrices s’estompent en général au-delà d’un an, sauf cicatrisation défectueuse liée à la qualité de la peau du patient (cicatrice chéloïde, cicatrices larges ou hyperpigmentées). Des photographies post opératoires permettront de faire une comparaison plus objective du résultat esthétique. Le résultat d’un bodylift est pérenne dans le temps si le poids reste stable.

Quelles sont les complications d’un bodylift supérieur ?

Comme pour toute intervention, des complications peuvent survenir au décours d’une bodylift. Ces complications sont rares. Bien traitées elles ne laissent pas de séquelle.

  • Œdème et bleus, très fréquents, qui s’estompent en quinze jours.

  • Hématome, nécessitant une reprise chirurgicale.

  • Retard de cicatrisation, plus fréquent chez les fumeurs.

  • Collection de liquide sous la cicatrice nécessitant des ponctions jusqu’à tarissement du liquide.

  • Cicatrice défectueuse (chéloïde, cicatrice hypertrophique ou élargie)

Le bodylift supérieur est-il pris en charge la sécurité sociale ?

Le bodylift n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. L’ensemble des frais d’intervention est à la charge du patient. Un devis détaillé vous sera remis lors de la première consultation.

Quels est le prix d’un bodylift supérieur ?

Le prix d’un bodylift supérieur varie entre 6500 et 12000 euros en fonction du travail à effectuer. Un devis personnalisé vous sera remis en consultation.

Les autres interventions de la zone dos

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Laisser un commentaire