Prendre rendez-vous au 01 81 80 04 90 ou sur

Menu

Bodylift inférieur en post bariatrique

Le bodylift en post bariatrique est une intervention très intéressante qui permet de corriger plusieurs aspects de la silhouette en un temps opératoire. Elle consiste à retirer la peau excédentaire de l’abdomen et du bas du dos de façon circonférentielle. C’est l’intervention de choix dans les amaigrissements massifs post bariatriques.

Généralités

Le bodylift en post bariatrique est une intervention qui consiste à retendre la peau du ventre tout en remontant la peau du dos et des fesses. C’est donc une opération qui apporte une solution unique à plusieurs problèmes : excédent cutané du ventre du bas du dos, redressement des fesses, amélioration du haut des cuisses et d’une éventuelle culotte de cheval.

Le bodylift en post bariatrique est une technique exigeante qui nécessite une formation spécifique et de l’expérience pour obtenir des résultats fiables et un faible taux de complications.

Bien réalisée, c’est une intervention qui corrige l’abdomen, le bas du dos, le pubis et le haut des cuisses au prix d’une cicatrice circonférentielle, dissimulable dans les sous-vêtements.

Quelle est l’indication d’un bodylift en post bariatrique ?

Le bodylift en post bariatrique est indiqué quand il y a une peau distendue non seulement de l’abdomen mais aussi du bas du dos, pesant sur les fesses et le haut des cuisses. Cette peau a subi des tensions importantes lors des prises et pertes de poids dans un contexte d’obésité. Elle a perdu son élasticité qui lui permettait de se redraper, formant ainsi des plis ou bourrelets inesthétiques sur l’abdomen, les hanches et le bas du dos, les fesses et le haut des cuisses. Le bodylift permet de retirer en une fois l’ensemble de cette peau qui alourdit une silhouette pourtant bien amaigrie grâce à la chirurgie bariatrique.

Y-a-t-il des contre-indications au bodylift en post bariatrique?

Le bodylift en post bariatrique n’a pas de contre-indication formelle.

Il existe cependant des situations où le chirurgien peut refuser de pratiquer un bodylift dans l’intérêt du patient :

  • Un tabagisme important : le Bodylift est très à risque de se compliquer de problèmes de cicatrisation. Il est fortement recommandé d’arrêter toute consommation de tabac pour ne pas augmenter ce risque.

  • Un diabète mal équilibré qui peut être source d’infections et de mauvaise cicatrisation.

  • Un traitement par médicaments anticoagulants ne pouvant pas être arrêté.

  • Des antécédents personnels ou familiaux de phlébite et d’embolie pulmonaire.

  • L’absence de stabilisation du poids en post bariatrique.

  • Un poids encore trop important avec un IMC supérieur à 30.

Quand puis-je envisager un bodylift en post bariatrique ?

Il est recommandé d’observer une période d’au moins 6 mois de stabilisation du poids avant d’envisager un bodylift en post bariatrique.

Comment se déroule la consultation avant un bodylift en post bariatrique ?

Vous serez reçu à deux reprises en consultation avant la réalisation d’un bodylift en post bariatrique :
Au cours de la première consultation, après un examen clinique attentif, le chirurgien posera l’indication du bodylift. Il vous apportera toutes les informations relatives à cette intervention (modalité, précautions à prendre, complications, suites), il vous remettra une fiche d’information reprenant les informations importantes, ainsi qu’une éventuelle demande de prise en charge par la sécurité sociale si votre cas s’y prête. Un devis détaillé sera établi, ainsi qu’une ordonnance de bilan sanguin.

Si les conditions de l’intervention vous conviennent, votre intervention sera programmée lors d’une seconde consultation au cours de laquelle

  • Vous pourrez poser toute question complémentaire concernant le bodylift en post bariatrique

  • Votre bilan sanguin sera contrôlé et un traitement par fer pourra vous être prescrit s’il existe une anémie

  • Vous signerez les documents administratifs (devis, consentement éclairé)

  • Une ordonnance de gaine et de bas de contention vous sera remise.

  • Des photographies préopératoires seront prises.

Quelles sont les précautions à prendre avant un bodylift en post bariatrique ?

Il faudra arrêter toute consommation de tabac au moins un mois avant l’intervention. Il faudra vous procurer les bas de contention et la gaine qui vous ont été prescrits. Si vous avez subi une chirurgie bariatrique, le chirurgien vous prescrira un bilan sanguin pour vérifier votre taux d’hémoglobine et corrigera si besoin une anémie. Il ne faut pas prendre d’aspirine ou anticoagulant dans la semaine qui précède l’intervention pour éviter un risque de saignement.

Comment se déroule le bodylift inférieur en post bariatrique ?

Le bodylift inférieur post bariatrique est une intervention pratiquée sous anesthésie générale.

L’intervention dure cinq heures en moyenne.

L’intervention commence en position ventrale. Le chirurgien pratique une liposuccion du dos et de la face externe des cuisses (culotte de cheval). Il retire ensuite l’excédent de peau dorsale et des fesses. Il améliore ensuite le volume des fesses en déplaçant une partie de la graisse du haut des fesses dans les fesses (lambeau fessier). L’augmentation de volume des fesses peut également être majorée grâce à un lipofilling (greffe de cellules graisseuses provenant du patient). Le chirurgien procède ensuite aux sutures sous cutanées avec du fil résorbable : il n’y aura pas de fil à retirer après l’intervention.

Puis le patient est retourné sur la table et débute la partie antérieure de l’intervention qui consiste en une abdominoplastie, en commençant par une liposuccion, puis en retirant la peau en excès. Le nombril est repositionné grâce à une petite cicatrice.

Les sutures sont réalisées au fil résorbable. Il est possible à ce stade de traiter les cicatrices de bodylift inférieur avec le laser URGOTOUCH pour optimise la cicatrisation et obtenir les cicatrices les plus fines possible en fonction de la qualité de votre peau.

La gaine est mise en place à la fin de l’intervention.

Après une hospitalisation de trois à cinq jours, vous pourrez sortir à domicile avec des soins infirmiers pendant 10 jours.

Quelles sont les complications d’un bodylift en post bariatrique ?

Les complications sont heureusement rares après un bodylift en post bariatrique. Bien menée, l’intervention a des suites le plus souvent simples. Cependant, on peut observer les complications suivantes :

  • L’hématome : lorsqu’un saignement survient dans les heures qui suivent le bodylift, il faut réopérer pour arrêter le saignement et évacuer l’hématome. Prise en charge rapidement, cette complication ne compromet pas les résultats de l’intervention. Le recours à une transfusion sanguine peut être nécessaire.

  • L’infection du site opératoire (surtout chez les patients fumeurs ou diabétiques) nécessite une reprise chirurgicale et le traitement par antibiotiques.

  • Les phlébites et embolies pulmonaires nécessitent une prise en charge rapide et adaptée.

  • Les retards de cicatrisation, surtout chez les patients fumeurs ou diabétiques. La cicatrisation dans ce cas peut être longue à obtenir (plusieurs semaines en général). Les retards de cicatrisation sont surtout observés dans le sillon interfessier et sur les côtés.

Quelles sont les précautions à prendre après un bodylift post bariatrique ?

Après un bodylift en post bariatrique, votre chirurgien vous prescrira des bas de contention et des piqûres d’anticoagulants pour éviter le risque de phlébites et d’embolies pulmonaires.

Pour votre confort et la diminution de l’œdème post opératoire, il vous prescrira une gaine abdominale à porter jour et nuit pendant un mois, puis un mois la journée.

Il est recommandé de beaucoup se reposer les quinze premiers jours après l’intervention.

Vous pourrez prendre des douches dès le lendemain de l’intervention mais il est contre indiqué de prendre des bains ou d’immerger la cicatrice dans l’eau le mois qui suit l’intervention.

Quand puis-je évaluer le résultat de mon bodylift en post bariatrique ?

Le résultat du bodylift en post bariatrique se juge à un an après l’intervention une fois que la peau a récupéré toutes ses capacités sensitives et élastiques.

Le bodylift en post opératoire est-il pris en charge par la sécurité sociale ?

Une demande de prise en charge doit être faite pour le bodylift auprès de la sécurité sociale. Elle sera probablement acceptée s’il existe un « excédent cutané recouvrant le pubis ». Si ce n’est pas le cas, l’intervention sera considérée comme une intervention de chirurgie esthétique et sera entièrement à la charge du patient.

Quel est le prix d’un bodylift inférieur en post bariatrique ?

Le tarif d’un bodylift inférieur varie entre 5500 et 15000 euros. En fonction du travail à effectuer, votre chirurgien vous établira un devis personnalisé selon que votre intervention est prise en charge ou non par la sécurité sociale.

? Questions fréquemment posées sur le Bodylift inférieur en post bariatrique

Il est possible de réparer une hernie ou un diastasis (écartement des muscles abdominaux suite à des grossesses ou à la prise de poids) au cours d’un bodylift en post bariatrique.

Les douleurs post opératoires du bodylift en post bariatrique sont modérée et calmées par des antalgiques simples.

Si votre intervention a été prise en charge par la sécurité sociale un arrêt de travail de 21 à 30 jours vous sera prescrit par votre chirurgien.
Si ce n’est pas le cas, il est fortement recommandé de prévoir des congés d’au moins 15 jours après l’intervention.

La cicatrice de bodylift évolue en deux phases :

  • Une phase inflammatoire ou la cicatrice est rouge, très visible, gonflée et sensible. Souvent elle démange. Cette phase dure environ 6 mois

  • Après la phase inflammatoire, la cicatrice s’apaise et commence à blanchir. On estime qu’elle sera définitivement mature à un an de l’intervention. En règle générale cette cicatrice est bien acceptée et est facilement dissimulable dans les sous-vêtements.

Votre chirurgien vous donnera des conseils pour tente d’obtenir une cicatrisation optimale en fonction de votre peau. N’hésitez pas à lui demander conseil.

Il est recommandé de ne pas pratiquer de sport dans le mois qui suite un bodylift en post bariatrique. La reprise devra se faire très progressivement.

Bien qu’il soit préférable de faire le bodylift en post bariatrique une fois que l’on est sûr de ne plus souhaiter de grossesse, il est tout à fait possible d’avoir une grossesse après. Il faudra être très vigilant sur la prise de poids et bien hydrater la peau de l’abdomen.

Non, il faut poursuivre votre prise en charge spécialisée après le bodylift car une reprise de poids est toujours possible dans les années qui suivent.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

Laisser un commentaire