Prendre rendez-vous au 01 81 80 04 90 ou sur

Menu
Les injections d'acide hyaluronique à Paris 8 du Dr Pachet

Injections d’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un des produits phares de la médecine esthétique. Il permet de corriger les rides et de restituer les volumes du visage.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est le produit le plus utilisé en médecine esthétique anti âge dans le monde. Il s’agit d’une substance résorbable aux multiples propriétés. Il a progressivement remplacé tous les produits équivalents d’origine animale comme le collagène ou les produits non résorbables comme le silicone.

L’acide hyaluronique existe naturellement dans notre organisme. Il est un des constituants de l’humeur vitrée (substance visqueuse du globe oculaire), on le trouve également dans les articulations (liquide synovial) et bien sûr dans la peau (principal constituant qui entoure les cellules de la peau). C’est d’ailleurs la raréfaction de l’acide hyaluronique au sein de la peau avec le temps et sa destruction par les radicaux libres (rayons UV du soleil, pollution, tabac) qui sont à l’origine de la perte d’hydratation et d’élasticité de la peau. C’est ainsi qu’apparaissent les rides. La peau devient terne et sèche.

A l’heure actuelle, l’acide hyaluronique est fabriqué grâce à des procédés de biotechnologie et est utilisé en rhumatologie pour améliorer les symptômes de l’arthrose des genoux et en médecine esthétique. L’acide hyaluronique a également des propriétés cicatrisantes.
L’acide hyaluronique est un enchevêtrement de deux types de sucres reliés entre eux par des ponts : on peut comparer l’acide hyaluronique à un collier de perles : les molécules de sucre sont les perles et les ponts sont la chaîne du collier. Ces colliers de perles sont artificiellement réunis par des molécules de liaison pour former le gel d’acide hyaluronique : plus le maillage est important, plus on dit que le gel d’acide hyaluronique est réticulé.

Il existe donc plusieurs types de gel d’acide hyaluronique injectables :

  • Des gels faiblement réticulés : c’est à dire avec maillage faible. Ils sont peu volumateurs et traitent les rides par exemple

  • Des gels fortement réticulés : c’est à dire avec un maillage dense. Ils sont très volumateurs et restituent les volumes, comme par exemple les pommettes.

  • Des gels non réticulés (sans maillage), utilisés en mésothérapie (multiples injections superficielles) dans la peau) qui sont utiles à l’hydratation de la peau et à la stimulation des cellules de la peau qui produisent le collagène.

L’acide hyaluronique a trois principales propriétés qui en font le produit le plus utilisé en médecine esthétique anti âge à travers le monde :

  • Sa capacité à capter les molécules d’eau (hydrophilie) :

En fonction de la concentration du gel injecté, les molécules d’acide hyaluronique capturent plus ou moins intensément les molécules d’eau comme un éponge : il en résulte une hydratation profonde de la peau et un effet volumateur plus ou moins important en fonction du type de gel utilisé

  • Sa bonne tolérance

Existant de façon naturelle et identique dans la peau de toutes les espèces, son injection est très bien tolérée. Dans de rares cas, il peut y avoir des réactions inflammatoires ou une allergie qui sont à attribuer aux molécules de liaison qui sont responsables de la réticulation du gel.

  • Sa durée de vie limitée

L’acide hyaluronique est fragile et est détruite rapidement : on dit qu’il est biodégradable : il est éliminé par le corps au bout de quelques temps : c’est l’avantage et l’inconvénient de l’acide hyaluronique. Si on est content du résultat, il faut faire régulièrement des injections pour maintenir le résultat dans le temps. Au contraire, si on n’aime pas le résultat d’une injection d’acide hyaluronique, on a la certitude qu’il sera éliminé au bout de quelques mois (6 à 12 mois en fonction du produit utilisé).

Y a-t-il différentes sortes d’acide hyaluronique ?

Il existe différentes sortes d’acides hyaluroniques, plus ou moins réticulés, donc plus ou moins volumateurs. Votre chirurgien déterminera avec vous les parties du visage et du cou à traiter et choisira en fonction des besoins l’acide hyaluronique adapté.

En dehors des différences de texture de l’acide hyaluronique, il existe également plusieurs marques sur le marché. Il est préférable d’utiliser des produits qui sont sur le marché depuis longtemps et qui ont les autorisations de mise sur le marché en Europe et aux États-Unis : votre chirurgien vous conseillera.

Quelles sont les indications de l’utilisation de l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique, en fonction de sa texture, peut améliorer :

  • Des rides profondes et modérée

  • Des sillons marqués : sillon naso-génien, rides d’amertume

  • Des manques de volume : vallée des larmes, pommettes, tempes par exemple

Dans sa forme non réticulée, utilisée en mésothérapie, l’acide hyaluronique a pour mission de réhydrater la peau comme aucune crème ne peut le faire.

Comment injecte-t-on l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique peut s’injecter soit grâce à une aiguille, soit grâce à une canule.

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique ?

L’injection d’acide hyaluronique se pratique au cabinet du chirurgien. Le chirurgien fait des photographies avant tout traitement. Il faut ensuite désinfecter l’ensemble du visage et faire des repérages cutanés avant l’injection.

On peut appliquer une crème anesthésiante 45 minutes avant la séance pour atténuer la douleur au moment de l’injection, même si elle est tout à fait supportable. Certaines zones sont plus sensibles que d’autres, notamment les lèvres.

Il peut être nécessaire d’injecter des acides hyaluroniques de texture différente en fonction des zones à traiter. Le chirurgien utilisera soit une aiguille, soit une canule pour répartir le produit selon les parties du visage et du cou à traiter.

Résultats de l’utilisation de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est actuellement le produit le plus efficace et le plus utilisé dans le monde pour le traitement du vieillissement de la peau et de la perte des volumes du visage. Il est également utilisé pour la réjuvénation du cou, du décolleté et des mains.

Les résultats sont dépendants de la technique utilisée et des quantités injectées. C’est pourquoi il est préférable de vous adresser à un chirurgien plasticien qui connaît parfaitement toutes les techniques d’injection fiables et efficaces, et qui saura respecter la structure et l’harmonie de votre visage.

A l’heure actuelle, la recherche d’un résultat naturel est la priorité du patient et du chirurgien injecteur.

L’acide hyaluronique permet d’atteindre cet objectif par différentes actions sur la peau :

  • Injecté en quantité suffisante et en utilisant différents types d’acide hyaluronique de façon globale dans des zones clés du visage, il permet un rajeunissement avec un effet lifting sans gonflement des tissus. C’est l’approche la plus satisfaisante. Le résultat dure plusieurs mois. Le budget à consacrer à ce type de traitement global est certes conséquent mais cette technique permet de ralentir considérablement les effets du temps et de reculer l’échéance d’une éventuelle chirurgie.

  • A l’inverse de la technique globale, il est possible de cibler l’utilisation de l’acide hyaluronique pour traiter un problème en particulier : On peut ainsi aplanir une ride profonde, combler un sillon trop marqué, corriger les cernes creusés ou redonner du volume à une pommette sans relief. On réserve ces corrections ponctuelles à une population plus jeune.

  • L’action d’hydratation de la peau en profondeur de l’acide hyaluronique est remarquable et durable. La peau retrouve épaisseur, élasticité et luminosité. Il apporte un véritable coup d’éclat utilisé en traitement du vieillissement cutané ou en mésothérapie.

Ce produit biodégradable est incontournable de nos jours, et malgré sa durée d’action limitée dans le temps nécessitant un entretien régulier, il a trois principales qualités :

Sécurité : l’acide hyaluronique parfaitement toléré. Bien injecté et en quantité adaptée, il ne présente que des effets secondaires minimes et rares (bleus, légers gonflements éphémères).

Accessibilité : La correction des effets du vieillissement de la peau grâce à l’acide hyaluronique est peu agressive et réalisable au cabinet du chirurgien sans éviction sociale importante.

Bénéfices physiques et psychologiques : l’injection d’acide hyaluronique apporte un bien-être physique et psychologique important. Les patients gagnent en assurance et en sérénité. Ils ont une meilleure image d’eux même. Le regard extérieur est également plus positif.

Il faut comprendre que le rajeunissement de la face grâce à l’acide hyaluronique ne peut être obtenu uniquement en effaçant une ou deux rides. Le vieillissement de la face est multifactoriel. C’est pourquoi des techniques d’injection complexes voient le jour pour permettre d’intervenir sur tous les facteurs en cause dans l’affaissement du visage et l’apparition des rides : il s’agit des techniques dite “full face” ou technique globale. Le principe est de régler en une ou plusieurs séances l’ensemble des dégradations cutanées dues au vieillissement, grâce aux différentes techniques de médecine esthétique anti âge : injections d’acide hyaluronique et de botox ainsi que l’amélioration de la qualité de la peau mésothérapie, skinboosters ou peelings.

La technique du full face est particulièrement efficace chez les patients de 40-50 ans, hommes ou femmes, désireux d’enrayer précocement les premiers signes du vieillissement. C’est parmi ces patients que l’on observe les résultats les plus spectaculaires et les plus naturels.

Grâce à ces techniques de réjuvénation globale, l’échéance d’un lifting cervico-facial peut être reculée de plusieurs années. Il est par ailleurs recommandé d’y avoir recours pour pérenniser le résultat d’un lifting. Ce sont des techniques complémentaires dans la lutte anti âge.

Y a-t-il des contre-indications à l’injection d’acide hyaluronique ?

  • Allergie connue à l’acide hyaluronique

  • Traitement par anticoagulant ne pouvant pas être arrêté

  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement

  • Acné active ou infection cutanée (herpès)

  • Maladie auto-immune

Quelles sont les précautions à prendre avant et après une injection d’acide hyaluronique ?

Avant la séance d’injection d’acide hyaluronique :

  • Il ne faut pas prendre d’aspirine, d’anti-inflammatoires ou d’anticoagulant dans la semaine qui précède une injection pour réduire le risque de faire des bleus

  • On peut appliquer une crème anesthésiante pour atténuer la douleur des piqûres.

  • On peut prendre de l’Arnica en hémothérapie deux à trois jours avant l’injection d’acide hyaluronique

Après la séance d’injection d’acide hyaluronique

  • Il ne faut pas prendre d’aspirine dans les 24h qui suivent l’injection d’acide hyaluronique

  • Un traitement homéopathique peut diminuer l’apparition de bleus (Arnica) et l’œdème (Extranase). Il peut être utile d’appliquer de la glace également.

  • Il ne faut pas faire un hammam ou du sauna dans les 24h qui suivent.

L’injection d’acide hyaluronique a-t-elle des effets secondaires ?

Comme tout traitement médical, il existe des effets secondaires après une injection d’acide hyaluronique, bien qu’ils soient heureusement rares.

Le plus fréquent et le moins grave est le bleu, souvent modéré, qui survient dans les heures qui suivent l’injection, et qui disparaît en une dizaine de jours.

Un œdème peut apparaître, notamment au niveau des paupières ou des lèvres. Il est transitoire et réversible. Votre chirurgien pourra vous prescrire un traitement pour réduire sa durée.

Exceptionnellement, le patient peut présenter une réaction allergique, qui nécessite une prise en charge médicale rapide et adaptée. Cela survient surtout chez des patients présentant des allergies multiples.

Une injection d’acide hyaluronique à quel prix ?

Une injection d’acide hyaluronique a un prix qui dépend de la difficulté du geste d’injection, de la quantité et de la nature du produit injecté. Votre chirurgien établira un devis détaillé avant de réaliser l’injection.

? Questions fréquemment posées sur l’injections d’acide hyaluronique

En fonction de la texture de l’acide hyaluronique injecté, l’effet durera entre 6 mois et un an. Parfois, comme dans la rhinoplastie par acide hyaluronique, le résultat peut durer plusieurs années. C’est donc un traitement qu’il faut renouveler une à deux fois par an pour garder un résultat constant.

Si vous décidez d’arrêter les injections, vous aurez tout de même les bénéfices des injections précédentes et aurez ralenti les marques du temps de façon efficace.

Si une boule se forme et persiste après une injection d’acide hyaluronique, il est possible de la dissoudre grâce à l’hyaluronidase. C’est un produit qui s’injecte au contact de l’excédent d’acide hyaluronique et qui le dissout.

Votre chirurgien peut de façon préventive ou thérapeutique vous prescrire des corticoïdes en durée courte pour diminuer un œdème post injection.

Il n’est pas recommandé de faire des injections d’acide hyaluronique chez la femme enceinte.

Votre chirurgien vous conseillera sur le choix de produits ayant faire la preuve de leur efficacité et de leur innocuité. En général, il faut privilégier des produits marqués par le label CE et ayant une autorisation de mise sur le marché en Europe et aux États-Unis, où les contrôles sont bien codifiés et respectés.

L’injection d’acide hyaluronique se pratique au cabinet du chirurgien plasticien.

Dans les 48 heures qui suivent une injection d’acide hyaluronique, il est possible de masser une zone ou le produit ne se serait pas assez étalé et formerait une boule. Au-delà de ce délai, cela n’est plus utile.

Il est déconseillé de s’exposer au soleil en règle générale, mais cela est possible quelques jours après l’injection d’acide hyaluronique. On rappelle que les rayons UV sont des radicaux libres qui participent au vieillissement de la peau.

Dans de très rares cas, en dehors des effets secondaires classiques des injections d’acide hyaluronique, des cas de nécrose cutanée ont été rapportées dans la littérature. Ces nécroses sont dues à une mauvaise maîtrise des techniques d’injection. C’est pourquoi il faut confier vos injections aux professionnels aguerris, connaissant parfaitement l’anatomie du visage et les techniques d’injection.

Non, l’injection d’acide hyaluronique ne laisse pas de cicatrice.

Cette page vous a plu ?

Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page

Loading...

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire